Histoire du Club Vosgien de Strasbourg

spindler

Le Club Vosgien est très connu dans l’Est de la France et bien au delà sans aucun doute à cause de son célébrissime balisage.

Mais pour la plupart, le Club Vosgien est une association de randonnée au même titre que bien d’autres. On sait rarement que le Club Vosgien a été créé en 1872 pour répondre à une demande touristique. Au milieu du 19ème siècle, les Vosges sont encore difficiles d’accès et restent terra incognita pour la plupart des citadins. L’arrivée du train, en facilitant les déplacements met en évidence la nécessité d’une organisation touristique. Les bases d’une première société sont lancées en 1868 mais la guerre éclate.

A voir sur notre site : le train de Munster à la Schlucht et le train de Gérardmer à la Schlucht

1872-1918

 En 1872, c’est un immigré allemand le juge Richard Stieve de Saverne qui va relancer l’idée sous le nom Vogesen Klub. Les statuts prévoient la création d’un comité central et des sections locales. La première section créée est évidemment la section de Saverne. D’autres suivent rapidement et l’assemblée constitutive a lieu le 15 décembre à Strasbourg en présence des représentants des 21 sections déjà créées.

Les statuts prévoient que l’action du Club Vosgien devra aller vers la création d’infrastructures touristiques dans le massif des Vosges et vers l’organisation d’excursions.

Le vocabulaire a un peu changé, on ne parle plus d’excursion, mais c’est bien toujours ces idées qui guident les actions du Club Vosgien actuel.

Très rapidement les 21 sections tracent et balisent des kilomètres de sentiers avec un balisage homogène dès 1897. On débroussaille des châteaux, le Fleckenstein, on construit des tours pour le 25 ème anniversaire, le Climont, le Heidenkopf et une vie culturelle importante s’installe autour de la section de Strasbourg.

En 1879, le Club Vosgien est reconnu d’utilité publique par décret impérial. C’est un statut qu’il conserve encore maintenant.

A sa création, la section de Strasbourg n’a pas de secteur propre mais peu après, on lui confie le secteur du Champ du feu. Les premiers sentiers sont aménagés pour rejoindre le Climont et sa tour inaugurée en 1897.

Plus de détails sur la construction des tours

1919-1940

Après la guerre, il faut tout réorganiser avec un nouveau comité en 1919. L’entre-deux-guerres verra la mise en place du balisage actuel et une augmentation significative du nombre de sections qui passent à 80 sections en 1934. Le Club Vosgien de Strasbourg est très largement moteur avec ¼ des membres. Il investit la ville pour des manifestations tant culturelles que festives.
Sur son secteur, entre Rothau, la Rothlach et le Climont, la section strasbourgeoise inaugure en 1926 un nouveau refuge : la Métairie

1941-1944

 La période de la deuxième guerre mondiale sera difficile pour le Club Vosgien qui est maintenu avec des statuts en continuité mais sous le nom Zweigverein. En effet rapidement, le balisage est démonté, il aidait trop les évadés …

 1945 à maintenant

 La paix retrouvée, le Club Vosgien s’installe définitivement dans le paysage local. Les sections deviennent peu à peu des associations et la fédération du Club Vosgien est créée en 1995 ;  elle remplace le comité et adopte des statuts qui permettent de mieux gérer les 117 associations actuelles.

En 1962, la Métairie, le refuge du Club Vosgien de Strasbourg est détruite par un glissement de terrain. Un abri sera édifié à sa place, l’abri Burger. Le secteur s’agrandit et s’étend vers l’ouest jusqu’au col du Hantz

Plus de détails sur le secteur du Club Vosgien de Strasbourg